Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller au menu en un clic | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Mairie de Vitré

Menu principal

AccueilCulture > Artothèque > En imagesCHEVALLIER Florence

CHEVALLIER Florence

 

Biographie

Née en 1955 à Casablanca, Florence Chevallier est diplômée de l’Institut d’Études Théâtrales à Paris en 1978. En 1979, elle réalise ses premiers Autoportraits Photographiques. Création du groupe Noir Limite (1986-1993) avec Jean-Claude Bélégou et Yves Témorin. Manifeste Noir Limite en 1986. Elle est lauréate du prix Niépce en 1998. Elle vit et travaille à Paris.

Œuvre

Le Bonheur ou la représentation qu’en donne Florence Chevallier à travers ses œuvres ne se résume pas à des vues dérobées à la sauvette, mais s’apparente davantage à des tableaux soigneusement mis en scène : un couple (dans lequel figure l’artiste), illustre trente-huit moments ou "stations" du "bonheur" conjugal. C’est une représentation extrêmement ironique, théâtralisée, des stéréotypes de la relation de couple. Les deux figurants sont dans des poses variées, mais toutes conventionnelles, souvent en extérieur. La beauté des lieux et la magnifique lumière créée par Florence Chevallier accentuent encore l’artificialité des postures et la vacuité des "relations" ainsi posturées. Le résultat est une analyse décapante, sans psychologisme ni travestissement à la Cindy Sherman.

Chaque tableau est plutôt comme l’amorce d’une fiction possible, une fiction qui n’aura pas lieu et il y a là-dedans certainement une forme de bovarysme contemporain, un bovarysme sans l’énergie du passage à l’acte. On pense parfois à Eileen Cowin, également, mais sans la charge familiariste de celle-ci. Ici règnent à la fois distance et enfermement, exotisme rêvé et étouffante familiarité. D’un "Noir Limite" proche des ténèbres du corps, à l’éblouissement chromatique d’une mosaïque argentique, l’œuvre de Florence Chevallier semble accomplir une percée lumineuse à travers une photographie métissée d’attitudes et d’attentions picturales. Son approche théâtrale et sculpturale du corps, Florence Chevallier la tient d’une préalable expérience de la scène qui influe sur son travail plastique, à travers un goût prononcé pour la statuaire.

Artiste précédent Artiste suivant