Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller au menu en un clic | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Mairie de Vitré

Menu principal

En un clic !

<< novembre 2017 >>

Agenda
LMMJVSD
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
AccueilEn un clic ! > AgendaFestival Les Fanfarfelues
Flux RSS

Festival Les Fanfarfelues

Du 26/08/2016 au 28/08/2016

Trois jours de fête aux sonorités cuivrées sur la place du Château de Vitré. Billetteries, à l’office de tourisme de Vitré (sans frais de location), dans les magasins habituels (Hyper U, Leclerc, Carrefour, Fnac…) et en ligne sur www.lesfanfarfelues.bzh. Tarifs prévente : 8 €/vendredi et samedi, 5 €/dimanche. Pass trois jours à 16 €. Tarifs sur place : 12 €/vendredi et samedi, 6 €/dimanche. Rappel : gratuit pour les moins de 12 ans accompagnés d’un adulte. Festival financé par Vitré Communauté qui a confié l’organisation de l’événement à l’association vitréenne Le Bon Scén’Art.

Vendredi 26 août

À partir de 19h.

  • Sweet n’So (groove soul explosive). Une énergie brute, un groove enthousiasmant porté par une voix puissante et sensuelle à la fois. Sweet n’So, c’est ce jazz-soul des rues qui file de Bourbon Street à Picadilly en passant par Saint-Germain. Au gré des chansons en français et en anglais, la virée est jubilatoire.
  • Tankus The Henge. (pop n’roll excentrique). Groupe londonien, "ovni musical" entre Gipsy pop punk n’roll, qui donnera à Vitré son 1er concert en France après plus de 1 000 représentations à travers le monde et quelques-uns des festivals de grande renommée (Glastonbury en Angleterre, Benicassim et le Womad en Espagne…). Beaucoup de peps et d’excentricité en plus du talent.
  • L’orchestre du Belgistan (fanfare world-balkan). Orchestre officiel d’un pays imaginaire (une hypothétique enclave de Belgique orientale), l’orchestre du Belgistan trace avec facétie les contours fantasmés de son territoire : frénésie balkanique et ferveur tsigane, pistes afro-américaines et rythmiques nord-africaines, funk nomade et jazz débridé. Une véritable tornade qui emporte le public dans cette transe festive comme une irrépressible invitation à la danse.
  • Sir Jean & NMB Afrobeat Experience (afro hip-hop jazz). C’est la rencontre de deux univers. Celui du chanteur sénégalais, Sir Jean, voix unique et figure emblématique de la scène métissée en France. Ses multiples collaborations (Le Peuple de l’Herbe, Ez3kiel, Zenzile…) lui ayant permis de montrer toute l’étendue de son talent. Cette voix profonde se mêle en 2016 à l’univers de NMB Afrobeat Experience, fanfare basée en Rhône-Alpes, qui allie de façon singulière, influences New Orleans et sonorités d’Afrique de l’Ouest.

Samedi 27 août

À partir de 19h.

  • Captain Stambolov ((klezmer). Ces six musiciens font partie de cette nouvelle génération d’artistes fougueux qui font fusionner les styles au-delà des conventions. Objectif : faire entrer le public dans la transe de leur musique où se côtoient les influences de diverses traditions. De quoi entrer dans la danse au détour de ce mariage bulgare, de cette ambiance club jazz puis dance-floor serbe… Irrésistible.
  • Mac Abbé et le Zombi Orchestra (swing rock). Voilà un groupe inclassable. Ces musiciens que l’on surnomme dorénavant MAZO font le pari de marier l’humour noir et la dérision à une musique à la fois exigeante et festive, de façon jubilatoire. Les textes cyniques et acerbes de Mac Abbé sont mis en valeur avec brio par une musique swing, jazz, rock, rockabilly distillée par Zombi Orchestra.
  • Mardi Gras BB (fanfare blues funk jazz). On les dirait tout droit sortis d’une BD ou d’un film de David Lynch. Leur spectacle musical multiculturel est d’un genre tout particulier : le casting classique d’une fanfare de New Orleans testée sur son aptitude à la pop musique. Soul, funk, acid jazz, latino groove ne sont que quelques stations de leur chevauchée irrespectueuse à travers la culture pop.
  • Fonk’ Electrik Feat Mc Onan (fanfare électrique hip-hop). La fanfare funk "les Fonk’ Farons" se transforme en "Fonk’ Electrik" et s’associe à Mc Onan au flow inspiré.

Dimanche 28 août

À partir de 12h.
Un pique-nique est prévu, place du Château à partir de midi. Accès gratuit avant 13h30 à tous les participants.

  • OVO Rive Sud (harmonie). Depuis 1999, l’Orchestre à Vent d’Orgères met en valeur les musiques d’ici et d’ailleurs. Des années d’expérience pour cet orchestre associatif et autant de plaisir et de partage musicaux. En 2010, l’orchestre s’associe à l’école de musique SIM Rive Sud. Véritable lieu de rencontre, l’orchestre rassemble des musiciens de tout horizon et de tout âge sous la direction de Stéphanie Lochet et de Mériadec Rufet.
  • Royal Rock’n Roule (spectacle rock déambulatoire). Un roi, deux fous, une dégaine à la Mad Max et un char électrique, voilà le Royal Rock’n Roule. Ce spectacle musical de rue arpente les cités urbaines tout comme les chemins de campagne et il déplace les foules. Ce trio interprète et revisite les grands thèmes classiques : de Haendel à Bach en passant par Lully auxquelles s’ajoutent des compositions originales façon "rock’n roll". Humour et ambiance festive assurés.
  • La Pompe Funèbre (fanfare New Orleans). Une trompette, un trombone, un sax soprano, un tuba (ou contrebasse), un banjo et une caisse claire, cette fanfare New Orleans renoue avec la tradition et les petites formations polyphoniques des débuts. Car le New Orleans est, à l’origine, un art collectif populaire, un jazz de proximité, né dans la rue, pratiqué par des orchestres ambulants qui défilent en dansant à la moindre occasion.
  • Ooz band (fanfare world funk). Des cuivres, du cuir, des casques, du clown, Ooz band c’est tout un univers aussi riche qu’insolite, de compositions aux multiples influences. Un voyage sonore garanti avec des artistes capables d’une véritable interaction avec le public.
  • Gloups (fanfare de poche). Musique, mise en espace et envolées vocales, Gloups s’adapte à tout contexte de manière spontanée. Les musiques de l’Europe de l’Est, le dixieland de la Nouvelle Orléans, le Choro du Brésil, le scat et de nombreuses improvisations composent l’univers sonore de Gloups. Sans être pour autant exécutées dans un style traditionnel, ces musiques créent une proximité avec le public. Aussi festif qu’entraînant.
  • Galaad Moutoz et le Swing Orchestra (bal swing avec danseurs). Du swing incroyable spécialement dédié à la danse. Écoutez et redécouvrez le son unique des années 30 avec notamment le répertoire fabuleux de Chick Webb, dont sa période avec la jeune Ella Fitzgerald, entièrement revisité. Ou encore ces compositions et ces arrangements originaux de perles de l’époque, joués avec ardeur et brio par ce jeune groupe français. Des chansons swing et des riffs cuivrés servis avec panache et élégance. C’est vibrant et le public adore.
 Haut de page