Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller au menu en un clic | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Mairie de Vitré

Menu principal

En un clic !

AccueilEn un clic ! > ActualitésFestival Les Fanfarfelues
Flux RSS

Festival Les Fanfarfelues

Publié le 18 juillet 2017
© N. Mérienne - JPEG - 57.7 ko
© N. Mérienne

Créé en 2015, le festival des Fanfarfelues est financé par Vitré Communauté qui a confié l’organisation et la programmation artistique à l’association vitréenne Le Bon Scén’Art. Cette troisième édition organisée les 25, 26 et 27 août prochains, place du Château sera résolument éclectique, "du rock au New Orleans en passant par le funk et les musiques des Balkans avec pas moins de 14 groupes venus de toute la France mais aussi de l’étranger, soit entre 100 et 120 artistes sur scène" explique l’équipe organisatrice. "Sans oublier les 70 bénévoles qui participent au succès de cet événement" annonce l’équipe du Bon Scén’Art. Une organisation bien rodée et par son concept, son identité artistique, "cet événement s’inscrit comme un rendez-vous musical incontournable dans le pays de Vitré" ajoute T. Régnier. Avec l’ambition, cette année, de passer la barre des 5 000 spectateurs : "tous ceux qui sont venus n’ont jamais été déçus. Il suffit juste de venir et la magie de l’univers éclectique des musiques cuivrées opère" souligne Rodolphe du Bon Scén’Art. Une nouveauté pour cette édition 2017 : l’ouverture de la cour du Château de Vitré. "Une troisième scène dédiée aux musiques traditionnelles bretonnes y sera installée. L’occasion de mêler un peu plus patrimoine, culture et spectacle vivant. L’occasion également de danser et de créer un pont entre musiques traditionnelles et musiques actuelles qui sont bien souvent mises en avant dans des événements distincts". Cette troisième scène équipée d’un parquet pour les danseurs accueillera le duo Le Bour-Bodros (vendredi 25 août) puis Kendirvi orchestra (samedi 26 août). Deux formations incontournables de musiques traditionnelles bretonnes cuivrées… bien vivantes.

Le programme complet du festival

Vendredi 25 août À partir de 19h

• Cour du Château

  • Le Bour-Bodros (duo saxo-accordéon diatonique)
    Une musique aussi moderne dans la pratique que traditionnelle car profondément ancrée dans la culture bretonne. Duo reconnu comme emblématique de la scène traditionnelle bretonne qui parcourt les scènes locales, françaises et européennes.

• Et place du Château

  • Amfifanfare (fanfare balkano-universitaire/Nantes)
    Bonne humeur et énergie dans une musique inspirée des cultures populaires de l’Europe de l’Est et des Balkans. Avec une pointe d’humour et un brin d’espièglerie !
  • Courir les rues & sa band’ (chanson cuivrée/Paris)
    9 musiciens racontant leur parcours, leurs préoccupations d’hommes de 35 ans : le corps qui se fatigue, les amitiés qui évoluent, les potes qui divorcent, les naissances… Des textes et des arrangements sans concession. Une musique de rue moderne au son brut avec des accents de fête.
  • No BS ! (New Orleans/USA)
    La tête d’affiche du festival ! Basé à Richmond en Virginie (USA), No BS emmène le style New Orleans vers des contrées inconnues mêlant les influences de James Brown, Joh, Coltrane, Michael Jackson ou encore Led Zeppelin au travers d’un son bien original.
  • Bernard orchestar (musique des Balkans/Belgique)
    Bernard a tout plaqué ! Il a éteint sa télé, abandonné le caniche et a créé son orchestre. Ces 12 musiciens revisitent un répertoire de musique d’Europe de l’Est à travers des morceaux traditionnels réarrangés à leur manière et des compositions personnelles. De quoi faire valser les passions, faire tanguer la mélancolie et dépoussiérer le parquet.

Samedi 26 août À partir de 19h

• Cour du Château

  • Kendirvi orchestra
    Depuis plus de 15 ans, Kendirvi creuse le sillon d’une musique traditionnelle bretonne vivante, ouverte aux quatre vents. Une musique épicée et voyageuse qui garde les pieds bien sur le parquet. Kendirvi, c’est aussi et surtout une belle troupe de bateleurs qui continue de trimballer sa caravane d’influences et de sonorités, de racines profondes et d’envies d’ailleurs.

• Et place du Château

  • Amfifanfare (fanfare balkano universitaire/Nantes)
    20 musiciens qui distillent bonne humeur et énergie. Ils font danser la rumba et l’oro mais n’oublient jamais le beat balkanik ni le disco gipsy-punk. Mais ils se font parfois rattraper par le klezmer d’Europe centrale…
  • Foolish ska jazz orchestra (rocksteady/Lyon)
    Jazz ska, jazz reggae, influences jamaïcaines… 9 jazzmen talentueux, emmenés par le pianiste Camille Thouvenot, passé à la contrebasse pour l’occasion, mettent leur savoir-faire et leur énergie au service d’arrangements créatifs, joyeux et débridés. Bien mieux qu’un cocktail de vitamines !
  • Dzambo Agusevi orkestar (balkans/Macédoine)
    Tête d’affiche du festival, Dzambo Agushev est un trompettiste virtuose. Une véritable légende dans les Balkans. Il réinvente avec ses musiciens les traditions tziganes, armé d’une solide section rythmique, avec de multiples influences (latines, turques, funk, jazz, rock). Un talent époustouflant et une énergie communicative.
  • Le Gros Tube (fanfare funk/Paris)
    Autour d’un chanteur-flûtiste, cette fanfare au groove survolté entraîne le public, fait bouger même les plus timides, au fil de compositions originales brassant le funk, le jazz, le reggae et l’afrobeat…, tout en acoustique.
  • Tekemat (duo techno-acoustique/Rennes)
    Dans l’air du temps, une proposition audacieuse de techno-acoustique pour batterie de rue et soubassophone. À découvrir.

Dimanche 27 août À partir de 12h

Un pique-nique est prévu. Entrée gratuite avant 13h30 pour les participants.

• Place du Château

  • Amfifanfare (fanfare balkano-universitaire/Nantes)
    Une musique inspirée des cultures populaires de l’Europe de l’Est et des Balkans. De l’humour et de l’espièglerie habitent ces 20 musiciens qui font danser la rumba et l’oro dans une ambiance beat balkanik et disco gispsy-punk.
  • Tarmac Rodéo (swing rock/Angers)
    Tout droit sorti des années 20, le chic cabaret swing de Tarmac Rodéo est plus punk qu’il n’y paraît… Sous les tenues des grands soirs et les manières du patron Rod Lazar, tout a la fâcheuse tendance à dégénérer. La diva Suzy est excentrique, les musiciens sont ingérables et le swing dansant et cuivré vire, sans prévenir, au rock’n roll !
  • Beïgalé orkestra (fanfare klezmer/Nantes et Rennes)
    Au printemps 2008, ces 15 musiciens de l’Ouest de la France, jouant dans des styles divers, se sont réunis autour du répertoire ancien et peu connu des fanfares klezmer. Un répertoire de danses collectives à la manière peu sophistiquée mais puissante des fanfares juives du début du 20e siècle. Sorte de "bretzhel yiddish", le beïgalé symbolise le côté croustillant et festif de cette musique ainsi que le craquement des vieux disques.
  • Funk you very much (funk)
    À vos "dancing shoes les amis !" Ces 8 musiciens amoureux des 45 tours qui sentent bon la soul et le funk, ont créé au fil du temps un répertoire avec pour inspirations Curtis Mayfield, Etta James, The JB’s et The Soul jazz orchestra pour les plus connus ou encore Lonnie Smith, Lenny McDaniel & The New Era… Portée par la délicieuse voix de la chanteuse Agathe, cette formation présente une musique fraîche et chaleureuse qui ne manque pas d’enflammer le dancefloor.
  • Les Zygomates (fanfare poétique clownesque)
    Toute la journée, déambulation de façon peu académique, de cette petite fanfare décalée composée de 4 musiciens. Puisant dans un répertoire de compositions originales inspirées des musiques du monde, ils embarquent et emmêlent les spectateurs et tout ce qui se trouve à leur portée dans un univers poétique ponctué de chorégraphies ou de saynètes improvisées.

PRATIQUE
Festival Fanfarfelues 2017. (Jauge limitée, ne tardez pas à acheter vos billets). • Tarifs :
En prévente : 9 €/vendredi et samedi, 5 €/dimanche. Pass trois jours : 18 €.
Sur place, les 25, 26, 27 août : 11 €/vendredi et dimanche, 6 €/dimanche.
Rappel : gratuit pour les - de 12 ans accompagnés d’un adulte. • Billetterie, à l’office de tourisme de Vitré (sans frais de location), dans les magasins habituels (Hyper U, Leclerc, Carrefour, Fnac, Cultura, Auchan) et en ligne sur www.lesfanfarfelues.bzh.

 Haut de page