Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller au menu en un clic | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Mairie de Vitré

Menu principal

En un clic !

AccueilEn un clic ! > ActualitésPrévention du bruit
Flux RSS

Prévention du bruit

Publié le 4 juillet 2017

Le contexte

JPEG - 58.6 ko

La directive européenne 2002/49/CE relative à l’évaluation et à la gestion du bruit dans l’environnement définit une approche commune à tous les états membres de l’Union Européenne visant à éviter, prévenir ou réduire en priorité les effets nuisibles de l’exposition au bruit de l’environnement. En conséquence, cette directive impose l’élaboration de cartes stratégiques du bruit (CBS) et, à partir de ce diagnostic, un plan de de prévention du bruit dans l’environnement (PPBE). L’objectif est de protéger la population, les zones calmes et les établissements scolaires ou de santé, des nuisances sonores excessives ou encore de prévenir de nouvelles situations de gênes sonores.

Les objectifs du PPBE

Pour une Collectivité, l’objectif du plan de prévention du bruit dans l’environnement (PPBE) est principalement d’optimiser sur un plan technique, stratégique et économique les actions à engager afin d’améliorer le situations critiques (situations où la population est exposée potentiellement à des dépassements des valeurs limites), de préserver la qualité des sites remarquables et prévenir toute évolution prévisible du bruit dans l’environnement, et cela à l’échelle globale de son territoire.
L’ambition de la directive européenne est aussi de garantir une information des populations sur le niveau d’exposition et les effets du bruit sur la santé ainsi que sur les actions prévues pour réduire cette pollution.
Le plan de prévention du bruit dans l’environnement (PPBE) est une obligation qui complète d’autres instruments réglementaires de lutte contre le bruit. La Ville de Vitré a donc réalisé ce document comportant deux grandes phases : un diagnostic de la situation actuelle et un programme d’actions spécifiques.
Parallèlement, l’État et le Département ont réalisé un document similaire pour les infrastructures qui relèvent de leur compétence (voie ferrée, routes départementales…).
Les élus ont approuvé en séance du Conseil municipal de mai 2017, le plan de prévention du bruit dans l’environnement de Vitré.

Les enjeux pour Vitré

Le PPBE de la Ville de Vitré permet d’identifier les zones que la collectivité souhaite retenir et qui seront concernées par les objectifs de prévention et d’actions éventuelles :
- Zones de calme et zones sensibles
- Vallée de Vilaine en cour de Ville
- Jardin du parc, entre le bd Chateaubriand et bd des Rochers
- Hippodrome Saint-Étienne, chemin de la Ménardière
- Parcours sportif de Beauvais
- Établissements scolaires et de santé.

- Zones bruyantes (Forte production de bruit)
- Rue du 70° RI
- Rue de la Liberté
- Boulevard Châteaubriand
- Boulevard des Jacobins
- Rue d’Argentré.

- Zones critiques (ou zones de conflit)
Jardin du parc, entre le bd Chateaubriand et bd des Rochers.

La Ville de Vitré mène depuis plusieurs années des actions pour lutter contre le bruit, ou qui ont des effets sur le bruit. Quelques exemples : les aménagements de voirie bd des Rochers, rue du 70° RI, rue de Rennes ; création de zones "20" et "30" km/h sur tout le cœur de ville et de nombreux quartiers pavillonnaires ; requalification du bd Châteaubriand (en cours) ; mise en place de radars pédagogiques mobiles ; arrêté municipal du 5 septembre 2006 portant réglementation des bruits de voisinage ; arrêté municipal du 24 janvier 2011 portant règlement des terrasses installées sur la voie publique ; réalisation de merlons anti-bruit ZAC de la Roncinière pour isoler la partie habitat de la partie activité.

Quelles nouvelles actions pour Vitré ?

Le PPBE répertorie également toutes les mesures visant à prévenir ou à réduire le bruit dans l’environnement, prévues pour les 5 années à venir en fonction des champs de compétence de la Ville de Vitré que sont :
La planification, l’urbanisme et l’aménagement (PLU).
La création et l’aménagement des voies communales.
La création, l’aménagement et la rénovation de bâtiments communaux.
La politique de déplacements.
Ainsi les actions envisagées sur la commune s’inscrivent dans la continuité des précédentes : développement des zones "20" et "30" km/h, réfection de chaussées, qualité des enrobés, radars pédagogiques… Par ailleurs, la problématique bruit est une donnée prise en compte dans le cadre de l’élaboration du nouveau plan de circulation en cours de réflexion.

À consulter : Plan de prévention du bruit dans l’environnement (PPBE) de Vitré en cliquant ici.

 Haut de page